16 octobre 2015 5 16 /10 /octobre /2015 12:11
2èmes Rencontres Multi Trophées de Lacanau : LE C/R

112 concurrents répartis en 37 équipages bateaux, 28 float-tubes et 10 kayaks ; 115 poissons maillés (dont 2 vrais gros) présentés à une douzaine de commissaires autant bénévoles qu’attentifs et investis !

Tels sont quelques uns des chiffres clés de la 2ème édition de cet open médocain atypique.

Mais, au delà de l’arithmétique élogieuse qu’une première lecture peut laisser sous-entendre, n’est-ce pas surtout l’engouement pour ce concept de pêche moderne « multi-embarquée », conviviale et respectueuse qu’il faut plutôt percevoir ?

Il n’avait pour s’en convaincre qu’à assister ce dimanche après midi 11 octobre au retour de tous ces compétiteurs : sourires radieux comme le soleil revenu après la petite pluie de la mi-journée, commentaires enjoués et, malgré une certaine fatigue bien légitime, l’envie d’y retourner dès que possible.

Même ceux qui allaient, malheureusement, rendre une fiche vierge de poissons maillés affichaient la satisfaction d’avoir passé un bon moment.

Une courte tranche de temps faite de ce sentiment d’appartenir à un groupe, d’être l’avenir du loisir pêche et aussi de s’être bien amusé sur un nombre incalculable de poissons (perches et brochetons) hélas en dessous de la maille fatidique.

Qu’importe, le plaisir était manifestement là. Celui d’avoir pu ressentir dans le poignet la vibration espérée et, après un court instant de déception devant la taille trop minimale de la prise, d’avoir la joie de la laisser repartir dans son élément dans les meilleures conditions de survie.

Tout l’esprit de la pêche moderne se trouve ici résumé.

C’est pourquoi La Gaule Canaulaise et le LSFC, très attachés à ces valeurs depuis maintenant de longues années, sont vraiment fiers d’avoir à nouveau proposé cet évènement.

Retour maintenant sur les faits marquants du weekend :

Samedi 10 octobre : les membres de l’organisation se retrouvent dès 8h pour l’installation du camp de base et la mise en place du dispositif. Le grand podium et le matériel fournis par la municipalité de Lacanau sont là depuis la veille, la grande tente de l’AAPPMA attend d’être installée et les bouées délimitant la zone float d’être immergées.

Tout au long de la journée, l’expérimenté Daniel Raynaud dirige les opérations, coordonne les actions des uns et des autres, organise le briefing des commissaires...

Pendant ce temps, des concurrents avisés sont arrivés et ont déjà mis à l’eau les bateaux qui resteront en attente sur la plage jusqu’au lendemain (copieusement éclairés par de puissants projecteurs et surveillés par l’organisation pendant la nuit). Un gain de temps et une réduction non négligeable du stress généré aux mises à l’eau par le timing un peu serré du dimanche matin.

Vers 21h, tout est prêt, les listes et fiches des concurrents ont été vérifiées et éditées. Il est temps de se retrouver autour du barbecue et de l’apéro comme prévu. Une bonne quinzaine de convives, organisation et compétiteurs, a apporté de quoi se faire plaisir et se retrouve autour des tables sous la tente. Comme toujours, le Monde …et la Pêche seront refait jusqu’à un peu tard dans la soirée…

Dimanche 11 octobre : le camp s’éveille doucement dès 6h. On prépare le petit déjeuner d’accueil, les viennoiseries encore chaudes viennent d’arriver. Contrairement à la veille, il fait doux et clair, le vent est très faible mais à l’est ; l’aube promet d’être belle. Confirmation faite quelques minutes + tard avec des photos somptueuses d’artistes de l’objectif.

La 1ère satisfaction de la journée est de ne voir aucun bateau arriver de nuit. Tout le monde a respecté la consigne, c’est avec les 1ers rayons du soleil que l’armada se met en route depuis le port, le Moutchic et Longarisse. Les accostages près de la plage ne posent aucun problème malgré le manque d’eau. Les plus courageux parcourront même la vingtaine de mètres restants pieds nus. Parfois avec le collègue sur le dos !

Après le petit déjeuner, le briefing traditionnel débute donc à l’heure. Les principaux points de règlement sont rappelés, les fiches de captures distribuées et chacun prend note des n° de tel des commissaires selon leur zone d’affectation sur le lac. Une seule modification intervient lorsque l’organisation demande un vote pour réduire la durée de la compétition d’une heure. Ceci afin de permettre aux nombreux personnes venues de loin (Paris, Nantes…) de repartir moins tard. A la majorité, cette mesure est adoptée.

Le coup d’envoi est donné par la sono surpuissante de Daniel Raynaud à 9h pile. Chacun se dirige vers le spot correspondant à sa stratégie et très rapidement les prises s’enchaînent.

Catégorie float :

dès la 1ère heure, LA nouvelle se répand : quelqu’un a pris un Léviathan ! La rumeur est vite confirmée : Rémi Pijolat a marqué un grand coup en signant d’emblée le big fish du jour, un somptueux pike d’1,21m. Il prend la tête du classement de sa catégorie. Il ne sera pas rattrapé, affirmant même sa pole position avec 2 autres poissons maillés (300 et 642 mm). Il finit ainsi largement premier avec 2152 points (soit juste 50 petits mm de moins que les 2 vainqueurs bateau !) , devant Sébastien Acheritogaray (1000 points) et Arnaud Grelier 960 (points)

Catégorie kayak :

on l’attendait forcément, il n’a pas déçu. Sur la lancée de sa performance sur ce même lac lors des récents championnat d’Europe (6ème), Maël Martin, 15 ans, a confirmé sa grande forme et ses formidables progrès. Capot à midi, il met le turbo (on est pourtant en eau douce), assure le quota (290, 540, 620) et avec 1450 points, monte sur la plus haute marche. Suivent Hugues Giardino avec 1345 points (700 + 645) et Arnaud Chatain avec 1215 points (quota 285, 300, 630). On notera que seuls 3 compétiteurs de rentrent pas de poissons maillés.

Catégorie bateaux :

33 équipages sur 37 présentent au moins 1 poisson comptabilisable. La grande majorité fait le quota, 9 affichent 2 poissons, seuls 5 se contentent d’une seule prise. Au total, ce sont 80 perches (beaucoup de 35 up), brochets et sandres maillés qui seront capturés dans cette catégorie.

Parmi les plus belles prises, on retiendra notamment :

l’équipage Lagarde / Duprat (6ème au général) qui prend les 2 seuls sandres maillés (720 + 670) et la plus grosse perche (470) de la journée,

Gilbon / Pelletier qui piquent le 2ème métré de la journée (1112mm / 7ème place avec 332 + 321),

Bauret / Pena-Martin qui signent 1 bien joli broc de 960.

Suivent un grand nombre de brocs entre 500 et 800.

Une mention spéciale au plus jeune équipage en lice, Moussier / Despagne qui termine à une très belle 13ème place avec quota et 1467 points.

Sur la plus haute marche du podium, c’est avec un grand sourire que Bauret / Pena-Martin remportent l’épreuve avec 2202 points (620 + 622 + 960), Rapina / Meyer sont 2èmes avec 2110 points (660+700+750) et enfin Grandjean / Bonnin avec 2012 points (632+735+645) à la 3ème place.

La remise des prix est présidée par Mme Corinne Fristch représentant le Maire de Lacanau et Mr Daniel Bourdie Président de la Gaule Canaulaise. Félicitations et remerciements aux 12 vainqueurs et à tous les participants.

De son côté, l’organisation a, comme elle s’y est engagée depuis la création des Trophées, reversé la totalité des fonds récoltés (hors frais de fonctionnement) aux inscrits (cash aux podiums, coupes, lots de consolation…). Encore merci à nos soutiens et sponsors pour leur aide inestimable dans cette entreprise. : Municipalité de Lacanau / Fédération de Pêche de Gironde / Établissement Roumaillac à Mérignac / Sté Hart - Clee / Sté Pezon et Michel /Sté Sakura - Sert /Seven Bass

La 2ème édition des Trophées de Lacanau est maintenant derrière nous.

Qu’en retenir ? Les 10% d’inscrits de plus qu’en 2013, la présence de très jeunes pêcheurs, le temps favorable, la notoriété accrue pour Lacanau et le Médoc, le talent des participants (car la pêche était loin d’être facile !), la générosité de ce lac magique ?

Certes. Mais surtout nous nous rappellerons du bel état d’esprit affiché par tous durant toute la compétition et de l'adhésion à ce concept un peu fou, basé sur le partage, imaginé par ses créateurs : « L'AAPPMA de Lacanau et le Lacanau Sport Fishing Club souhaitaient, depuis plusieurs années, contribuer à populariser la pêche des carnassiers sous ses diverses formes et à rendre la compétition accessible à des pêcheurs de tous horizons, tous niveaux, tous moyens et toutes générations. »

Grâce à vous, l’objectif parait atteint cette année encore. Alors ? Rendez-vous dans 2 ans ?

2èmes Rencontres Multi Trophées de Lacanau : LE C/R

Partager cet article

Repost 0
Publié par aappma-lacanau - dans Compétitions
commenter cet article

commentaires

Météo et niveaux du lac

Carte de pêche

A la demande de nombreux pêcheurs qui ne maîtrisent pas bien internet, voici un tutoriel video pour acheter la carte de pêche en ligne:

 

Tutoriel carte de pêche

News Et Archives

Partenaires

L'adhesion à l'AAPPMA de Lacanau vous donne accès à des réductions chez nos partenaires listés ci-dessous:

 

AD-HOC Plaisance (permis bateau)

Yachting Médoc (magasin nautisme)